Stella McCartneyNé en 1942, Jean-Marie Périer débute très jeune auprès de Daniel Filipacchi. Assistant puis photographe attitré de la revue « Salut les copains », il est le portraitiste d’une époque trépidante qui voit la naissance de l’adolescence et l’éclosion d’une pléiade de chanteurs et de groupes qui allaient dépoussiérer la scène musicale de l’époque. Au plus près de la scène française et internationale, il suit aussi bien les Hardy, Dutronc, Hallyday ou Vartan que les Beatles ou les Rolling Stones, qu’il accompagne lors de leurstournées triomphales.

Emblématiques de ces années ’60 et ’70 foisonnantes, ses clichés, dont certains sont devenus cultes, sont une ode à la jeunesse et à l’esprit des Trentes Glorieuses.

En trois lieux qui sont autant de déclinaisons de son œuvre, l’exposition organisée par Scarlett Megève en partenariat avec Maisons & Hôtels Sibuet, propose une vaste rétrospective de son travail photographique.